Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 00:01

NOTE : Ce texte a été écrit il y a quelques années. Ma situation a quelque peu changé (à savoir que je ne manque de rien aujourd'hui, sur les sujets qui me préoccupaient ci-dessous) :

 

Parlons de moi. Quoi ? C’est déjà fait ?

Ce que je veux dire c’est que pour ce sujet en particulier, il ne me semble pas possible d’atteindre une universalité suffisante pour énoncer des principes généraux. Aussi je ne prétends maîtriser que mon exemple personnel, et encore même pour moi, certains passages restent plein d’incohérences, vous allez comprendre.

 

Tout d’abord, et voilà que je me contredis déjà, il est une chose terrible spécifique aux hommes qui est ce que l’on pourrait appeler l’Amour Instantané. Il s’agit d’un phénomène (sûrement parfaitement explicable chimiquement) qui pousse l’homme à littéralement tomber amoureux "à chaque coin de rue". Un regard, un sourire ou un parfum le fera chavirer sans que la femme concernée ne ressente quoi que ce soit de différent.

Il semble qu’aucune situation ne puisse enrayer cette réaction. Célibataire ou marié, sans enfant ou avec une famille nombreuse, pauvre ou riche, beau ou laid, l’homme ne peut pas échapper à ce phénomène qui engendre systématiquement des sentiments contraires (on comprendra aisément qu’il ne soit pas possible de déclarer sa flamme dix fois par jour) pour permettre de conserver un semblant de vie normale et totalement équilibrée.

Les goûts sont très disparates, les envies diffèrent d’un homme à l’autre, pourtant tous découvre une multitudes de femmes correspondant à leur idéal (ou du moins s’en rapprochant), en tout cas des femmes qui seraient susceptibles de faire d’eux des hommes heureux. Ils pourrait l’être, d’ailleurs, autant que l’on peut l’être, qu’ils ressentiraient toujours cette attirance pour quelque femme qu’il croiserait au hasard d’un voyage en train, ou d’un ascenseur pris à deux.

 

Ceci n’est en rien une excuse à l’infidélité mais une explication. Les hommes peuvent-ils rester fidèles tout au long d’une vie ? Pas tous, si ce n’est aucun.

L’homme fidèle peut être comparé à un prêtre faisant vœu de chasteté. Les deux situations ne sont pas si éloignées l’une de l’autre. La tentation est toujours là et l’interdiction toujours plus présente dans les têtes. Rien ne peut tout à fait combler le manque à part aller à l’encontre de sa décision.

Et là où les choses sont inéluctables, c’est qu’un homme infidèle le sera toujours alors qu’un homme fidèle ne le sera vraiment qu’à sa mort. Et pour qui ? Seul lui saura alors qu’il n’a jamais fauté, jamais menti. Voilà ce qui s’appelle partir avec la conscience tranquille.

 

Attention, je ne veux pas faire l’apologie de l’infidélité. Simplement, plus je me penche sur le sujet, plus je pense que l’homme est polygame par nature et que l’évolution de la société telle qu’on la connaît, égalitaire et fraternelle, l’a rendu monogame.

 

...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Omega - dans Ceci...
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Omega - Le Z
  • Omega - Le Z
  • : Ceci n’a pas vocation à avoir un début, un milieu et une fin. Juste un fil. Soyez comme un ami, ou juste une connaissance. Prenez ceci au vol, à n’importe quel instant et laissez-vous porter, accompagnez.
  • Contact

Pages

Catégories