Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 00:01

 

 

Je ne suis pas sûr de pouvoir différencier voyages physiques et voyages psychiques. Car, finalement, qu’est-ce qui est le plus agréable entre déplacement en tape-cul qui pue le gasoil avec un tonton ou un beau-frère qui sent le gasoil également et qui écoute François Feldman ; dans des wagons emplis d’encostardés qui ne décollent de leur ordinateur portable que le temps d’emmerder les autres voyageurs par le truchement de leur autre portable (un téléphone celui-là) ou encore dans une cabine d’avion, enserré en classe charter, se démenant entre les braillards du rang de devant et celui à gros genoux (et qui vous le fait savoir) du rang de derrière ou encore la mémé d’à côté qui n’a rien à dire et le dit quand même ; ou l’évasion d’un esprit libre dont le corps est enferré dans une vie de merde (ou qui y ressemble de très près) et qui n’espère que d’avoir économisé suffisamment pour profiter pleinement des casses-bonbons détaillés ci-dessus ?

Moi-même qui vous parle (enfin qui vous écrit mais dis comme ça, c’est trop impersonnel, et puis j’ai pas commencé par « Très cher Bidule… »), je me trouve actuellement dans un costard, devant mon ordinateur portable dans un TGV en attendant que ma copine m’appelle sur mon portable (le téléphone, vous me suivez) pour emmerder tout le monde !

Je suis loin d’avoir une vie de merde, avec une copine (ça vous le savez), un costard (ça aussi… En fait j’en ai plusieurs. Mais j’aime pas me vanter), un boulot qui me permet de me les acheter et qui me paye des déplacements à Lyon ce qui montre, vu le prix du billet, à quel point ils m’apprécient (ou à quel point il sont heureux d’échapper à ma présence une seul journée…), des amis fidèles, et je dois oublier des trucs super importants.

Et bien pourtant je suis frustré. Pourquoi vous demandez vous ? (et si vous ne vous demandez pas, moi-même je me demande, c’est déjà ça) Et bien l’esprit libre dont je parlais tout à l’heure (ah, suivez un petit peu quand même !), je pense qu’il est toujours là en moi, quelque part, mais il ne s’exprime que très peu. Ma vie est remplie, ou presque, et du coup les envies de liberté et de bonheur apparaissent de trop. Ça s’appelle de la modestie je crois, genre « je ne mérite rien de mieux ». Pourtant je pense toujours mériter mieux, mais on m’a appris à être humble et modeste, alors mon esprit a enregistré.

 

 

 

...

Partager cet article

Repost 0
Published by Omega - dans Ceci...
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Omega - Le Z
  • Omega - Le Z
  • : Ceci n’a pas vocation à avoir un début, un milieu et une fin. Juste un fil. Soyez comme un ami, ou juste une connaissance. Prenez ceci au vol, à n’importe quel instant et laissez-vous porter, accompagnez.
  • Contact

Pages

Catégories