Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 00:01

 

Surtout, lancez-ça avant de lire :

 

Moment de répit, j'affûte mes oreilles

Le Walkman s'agite et je m'émerveille

Pour quelques instants je plonge en extase

Quart d'heure hors du temps, je me sens hors-phase :

 

Un harmonica m'accueille, comme une corne de brume

Au milieu du silence qui peuple alors la bande

Je me sens hésitant les pieds sur le bitume

Je me sens happé, égaré sur la lande

 

D'abord une guitare arrive du néant

Doucement elle attire mon esprit vagabond

La voix de Craig se pose sur le son envoûtant

Et mon cœur se durcit, faisant un dernier bond

 

Une basse qui résonne comme un cri dans le vent

Me soulève jusqu'à perdre de l'espace toute notion

L'harmonica absent revient bientôt devant

Le rythme reste lent, égarant la raison

 

La tension se ressent quand pour un premier pont

L'harmonica sature pour emporter au loin

L'écoutant éperdu oubliant la chanson

Attendant l'envolée ramenant sur son chemin

 

La voix s'arrache un peu, une montée féerique

Bordel de sons biaisés, samplés et retouchés

Les instruments se cherchent au milieu de ce cirque

Tout aussi égaré, je ne peux m'échapper

 

Le morceau se dilate, explose littéralement

Laissant à l'agonie une veilleuse sonore

Qui guide alors mon être jusqu'aux derniers instants

5 minutes de reprises pour partir au plus fort

 

Quand enfin le morceau libère les écouteurs

Ce quart d'heure disparu provoque un long soupir.

Refrain incantatoire qui habite l'intérieur :

"Si je te laisse un jour, pourrais-je encore rire ?"

 

If I was to walk away

From you my love

Could I laugh again ?

 

If I Walk away from you

And leave my love

Could I laugh again ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Z - dans PoéZie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Omega - Le Z
  • Omega - Le Z
  • : Ceci n’a pas vocation à avoir un début, un milieu et une fin. Juste un fil. Soyez comme un ami, ou juste une connaissance. Prenez ceci au vol, à n’importe quel instant et laissez-vous porter, accompagnez.
  • Contact

Pages

Catégories