Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 00:01

Bonjour chers amis,

 

Aujourd'hui, petit cours d'histoire et de langue avec la découverte de l'origine d'une expression commune.

Vous pouvez penser que son sens est évident mais il n'en est rien, jugez plutôt :

 

- Coiffé au poteau :

 

Cette expression date de la préhistoire. Ne sachant pas dresser les chevaux, les hommes d'alors courraient eux-mêmes sur les champs de course. A la différence près qu'ils n'avaient pas de Jockey mais qu'ils avaient un poteau. Difficile de courir comme cela, mais le jeu n'était pas tellement de courir le plus vite (quoique ça pouvait aider quand même), mais de mettre des grands coups de poteaux à travers la tronche des adversaires de devant afin de passer devant eux avant la ligne d'arrivée.

Très populaire, ce jeu fut représenté dans des peintures rupestres qui, des milliers d'années plus tard, furent découvertes et interprétées maladroitement. Devant les scènes de coups de billots de bois en pleine gueule, les scientifiques pensèrent qu'ils se brossaient les uns les autres avec des outils excessivement primitifs. Ainsi fut dit : "Oh, il le coiffe au poteau". Ce n'est que plus tard, lorsque l'on découvrit les vestiges des champs de course que l'on se rendit compte de l'utilisation réelle de ce poteau. Cela fit bien rire chez les archéologues (qui en ont fait des erreurs, autrement plus graves que celle-là) et on garda cette expression pour les courses modernes où on utilise plus guère ce genre d'ustensile pendant les épreuves.

 

 

 

 

 

Merci de votre attention, et à bientôt avec une expression pas aussi céleste qu'il n'y paraît, Faire des plans sur la comète.

 

Professeur Z


Partager cet article

Repost 0
Published by Professeur Z - dans Professeur Z
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Omega - Le Z
  • Omega - Le Z
  • : Ceci n’a pas vocation à avoir un début, un milieu et une fin. Juste un fil. Soyez comme un ami, ou juste une connaissance. Prenez ceci au vol, à n’importe quel instant et laissez-vous porter, accompagnez.
  • Contact

Pages

Catégories