Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 00:01

Bonjour chers amis,

 

Aujourd'hui, petit cours d'histoire et de langue avec la découverte de l'origine d'une expression commune.

Vous pouvez penser que son sens est évident mais il n'en est rien, jugez plutôt :

 

- Se fourrer le doigt dans l’œil (jusqu'au coude) :

 

Expression venant du Moyen-Âge et de Navarre. Il fut une région, oubliée depuis, où le patois était pour les non connaisseurs, un grand mystère. Une espèce de dialecte où l'on utilisait beaucoup de vocabulaire commun avec des variantes curieuses.

Parmi elles : Certains chiffres changent radicalement de nom, les T sont remplacés par QU, les F remplacent les J (Imaginez les parties de scrabble : "Fe foue au scrabble, c'que f'm'éclaque !"), etc....

Cette région avait une comtesse particulièrement riche et niaise, si bien qu'elle donnait de l'argent à quiconque lui disait qu'elle lui en devait.

Cela faisait beaucoup rire la population, même le comte Coude, son mari qui s'était résigné à ce qu'elle dilapide sa fortune.

Et les gens avaient l'habitude de dire : "Ce jour, elle doit un million, juste à Coude !" sous-entendu (pour ceux qui ne comprendrait pas) même son mari lui ferait croire qu'elle lui doit de l'argent ; ou en patois du coin : "Ce Four, elle doit Dhanleuil jusque au coude !" ; Danlheuil voulant évidemment dire Million en patois, vous l'aurez compris.

 

Voilà, voilà.

 

 

Merci de votre attention, et à bientôt avec une expression préhistorique et hirsute, Tu peux te brosser.

 

Professeur Z


Partager cet article

Repost 0
Published by Professeur Z - dans Professeur Z
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Omega - Le Z
  • Omega - Le Z
  • : Ceci n’a pas vocation à avoir un début, un milieu et une fin. Juste un fil. Soyez comme un ami, ou juste une connaissance. Prenez ceci au vol, à n’importe quel instant et laissez-vous porter, accompagnez.
  • Contact

Pages

Catégories