Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 00:01

Il y a quelque temps, circulait un article sur un lieu de recueillement. Probablement lié à un quelconque gourou en soif de fatigués de la vie pour engranger quelques deniers.

 

Mon aigreur se devait de s'exprimer, et ce avec un minimum de ponctuation.

Prenez une grande inspiration, c'est parti :

 

On devrait faire une retraite spirituelle tous ensemble pour renouer avec notre soi intérieur. Que l'on surpasse nos addictions et notre agressivité.

Retrouver un calme et une stabilité intérieure.

Fini, le cul et la bouffe à outrance. Du respect pour le monde extérieur et les gens que l'on côtoie.

Allons nous ressourcer dans ce havre de paix pour recharger les batteries et revenir encore plus motivés à faire les cons et de toute façon reprendre les habitudes et les manies qui nous pourrissent la vie et celle de notre entourage à longueur de ces journées qui n'existent que pour nous stresser et faire semblant de vivre en progressant depuis son lit jusqu'au bureau et du bureau jusqu'à chez soi afin de s'abrutir à la lumière d'une lucarne qui a toujours tout fait pour l'abrutissement des foules et l'enrichissement des riches tout en refusant d'instruire les téléspectateurs, puisque c'est de cela qu'il s'agit, et en fustigeant les inégalités qu'elle ne fait que représenter en nous montrant pêle-mêle des images d'un monde extérieur transformé en spectacle constant et des émission abêtissantes sur des sujets aussi variés que "c'était mieux avant" et "attention la racaille est là" avec des acteurs de la vie quotidienne qui confonde leurs rôles avec les séries qu'il regardent depuis qu'ils ont trouvé mieux que de torturer l'ourson de la petite sœur pendant que papa s'occupe de cette dernière en des termes et des actions que la morale réprouve et que la société oublie lorsque pour des enfants qui mentent dans un procès géant, on oublie qu'ils ont été maltraités pour plaindre des gens tout aussi innocents séquestrés par l'Etat sans demande de rançon auprès des familles pour la simple et bonne raison que cela fait du bien à l'ego d'avoir coincé 20 personnes s'étant acharnés sur 3 gamins qui ne savent plus quoi dire pour faire plaisir au juge et aux enquêteurs alors que dans le même temps on m'accuse d'être vulgaire, en comparaison de cette société que je suis loin d'être le seul à vomir (Attention la chasse aux Anars est ouverte) et qui nous montre chaque jour que la vie est bien la première Maladie Sexuellement Transmissible et qu'à subir toujours les agressions généralisés entre des usagers des transports en commun, des petits chefs pisse-froid, certains collègues hautains et pédants ainsi que les vendeurs qui se disent au service du client ; du moment qu'il achète quelque chose et se barre au plus vite ; la famille toujours aussi prompte à vous finir les nerfs et la santé pendant des repas à rallonge où les sujets varient entre la calvitie de tonton, les frasques de la dernière pouf à la mode et les varices de mamie "que tu devrais aller voir plus souvent en Normandie dans cette maison de retraite qui nous a coûté les yeux de la tête" afin qu'elle puisse crever loin des yeux malade du cœur à jouer au scrabble en attendant la mort ou à défaut la quinzième rediffusion des épisodes de Derrick tout en gobant son Flamby, ultime cadeau de la vie à ceux qui savent par expérience ce qui échappent aux abrutis qui s'entassent dans les RER pour avoir 15 et non pas 17 minutes de retard au boulot et qui végètent tout en « transpirance » au choix, le cul sur les marches, la tête contre la vitre ou simplement debout entre deux attachés-case remplis d'un extrait du confort qui nous tient tant à cœur depuis que le micro-ondes nous est arrivé sur le coin de la gueule nous permettant de bouffer à longueur d'année des aliments sans saveur ET sans apports nutritifs, magnifique évolution des mœurs qui repoussent les confitures à mamie et les oeufs fraîchement pondus du matin à l'état de fossiles bons pour des musées (l'image hein, pas la mamie) qui n'ont de visiteurs que ceux qui cherchent à découvrir les lieux du tournage du Da Vinci Code ou qui profitent des journées du patrimoine pour avoir un endroit frais ou faire une pose pendant le shopping rue de Rivoli où les vendeurs (voir plus haut) se lèchent les babines en se frottant les mains tant la saison des moumoutes en sky s'enchaîne parfaitement derrière celle des bikinis quand une météo à la mord-moi-le-nœud s'en mêle et nous permets de découvrir les joies du bronzage et des moufles dans la même semaine, chose qui nous permet ainsi de tester toute la garde-robe en l'espace de 5 jours et qui contribue à la montée des eaux et des hormones des pingouins (allez savoir pourquoi) tandis qu'un accord sur la limitation de nos actions sur ce fait est accepté par tous à l'exception des 2 recordmen du réchauffement, j'ai nommé la chine qui se réveille et les USA qui sont endormis sur leurs lauriers depuis qu'ils ont posés leurs rangers sur des plages de Normandie qui les en remercient encore mais qui apprécieraient ne plus subir les outrages des bateaux amenant l'or noir au pays de l'oncle Sam et en pêtant leur suif immonde sur des kilomètres de plages se transformant en tablettes de chocolat que les gens attendent de voir ramasser pour pouvoir se huiler sur des plages de nouveau polluées mais de leur présence qui gâche un poil le panorama et ne saurait se faire discrète du fait des droits du vacancier qu priment sur les droits de la nature qui n'avait qu'à pas être là, "On va quand même pas se faire chier à faire attention pendant nos vacances alors qu'on nous fait déjà chier avec le tri sélectif à Paris".

 

Voilà

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Omega - dans Ceci...
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Omega - Le Z
  • Omega - Le Z
  • : Ceci n’a pas vocation à avoir un début, un milieu et une fin. Juste un fil. Soyez comme un ami, ou juste une connaissance. Prenez ceci au vol, à n’importe quel instant et laissez-vous porter, accompagnez.
  • Contact

Pages

Catégories