Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 00:01

Bonjour chers amis,

 

Aujourd'hui, petit cours d'histoire et de langue avec la découverte de l'origine d'une expression commune.

Vous pouvez penser que son sens est évident mais il n'en est rien, jugez plutôt :

 

-Perdre la tête :

 

Au début du moyen-âge, la folie n'était pas connue, ou du moins pas reconnue. Ainsi prenait-on encore Néron pour un joyeux drille voulant fêter la Saint-Jean avant l'heure avec des chrêtiens crucifiés en guise de lampions.

C'est à cette époque que le Prêtre Martin Drelah fut nommé Evèque de Paris en remplacement de l'Abbé Frolot qui avait bêtement glissé en se promenant sur son balcon de Notre-Dame. L'evêque fraichement nommé avait de curieuses manières lors de la messe dominicale du Vendredi auxquelles personne ne faisait finalement attention pensant qu'il s'agissait d'une manière moderne d'exercer, puisque la folie n'était pas encore connue je vous le rappelle puisque personne ne suit quand je parle et que même si vous arrêtez de lire je continuerais de parler parce que je suis là pour ça et que je ne me laisserai pas dicter ma conduite par des........bref.

Le pont de non-retour fut atteint lorsque le prêtre s'attaqua à la statue de la sainte vierge en lui montant sur les genoux lors d'un sermont pour porter le sein gauche de l'icone à sa bouche. La foule s'écria : "Mais, le Père Drelah tête!!! "

et voilà comment l'histoire passionnante de la folie à travers les âges commença.

 

 

 

 

 

Merci de votre attention, et à bientôt avec, dans le cadre de notre jumelage "Littérature & Géographie", une étude des hautes cîmes de l'Asie avec l'article Everest un p’tit peu, j’vous l’mets quand même ?.

 

Professeur Z


Partager cet article

Repost 0
Published by Professeur Z - dans Professeur Z
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Omega - Le Z
  • Omega - Le Z
  • : Ceci n’a pas vocation à avoir un début, un milieu et une fin. Juste un fil. Soyez comme un ami, ou juste une connaissance. Prenez ceci au vol, à n’importe quel instant et laissez-vous porter, accompagnez.
  • Contact

Pages

Catégories