Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 00:01

 

...

 

Et si des regrets ou remords se rappelle à notre souvenir en cet instant, où l'on se sent le plus vulnérable, où l'on sait que l'on ne peut plus agir pour faire ou défaire ces choses, aussi insignifiantes soient-elles mais qui prennent une importance illusoire lorsque l'assoupissement nous envahit et que l'on sent venir le point de non-retour vers le néant ; que faire, si ce n'est ressasser ces mêmes situations, ces même phrases tues à tort ou dites de travers ; s'entendre dire à son propre cerveau "tais-toi !", invective bien entendu sans effet, si ce n'est d'augmenter l'obsession.

 

Toujours, lorsque le sommeil l'emporte, un petit sursaut : "Et si ça avait été mon dernier jour...", est-ce qu'il valait le coup ?

 

Pourquoi certaines personnes ont besoin de dormir la télé allumée, avec une musique de fond, si ce n'est pour avoir une preuve que le monde continue malgré le sommeil et que tout sera probablement là au réveil ?

Car si tout s'arrête en cet instant, comment être sûr que tout redémarrera au réveil.

La lumière sera-t-elle encore là pour nous guider ?

 

Je ne sais pas si les bébés ont cette considération.

Car finalement, par empathie avec leurs parents, ils pourraient très bien ressentir cet arrêt de toute chose autour de lui.

Est-ce qu'un bébé a conscience de la répétition des jours, du cycle journalier ? Lui ressent peut-être de manière vive ce qui ne reste qu'inconsciemment en nous : La vie s'arrête quand je m'endors. Le fait qu'elle reprenne le lendemain n'est jamais acquis et si ce n'est la force de l'habitude, rien ne peut nous convaincre que ce sera toujours le cas.

Il suffit de couper court aux traditions une unique fois pour que tout disparaisse ; cette crainte reste là, silencieuse mais viscérale.

 

Tout ce qui se finit peut-être pour la dernière fois provoque ce sentiment. Cela sera plus marqué (et moins honteux) avec les choses agréables :

"Oh non, c'est déjà la fin ...du week-end/des vacances/de la coupe du monde/du paquet de chips" (rayer les mentions inutiles)

 

Mais rien ne sera plus proche d'un corps allongé sur son lit de mort, qu'un corps allongé sur son lit...

Au moins échappons-nous à la famille éplorée autour du lit quand il s'agit de patienter jusqu'au jour prochain.

Partager cet article

Repost 0
Published by Omega - dans Ceci...
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Omega - Le Z
  • Omega - Le Z
  • : Ceci n’a pas vocation à avoir un début, un milieu et une fin. Juste un fil. Soyez comme un ami, ou juste une connaissance. Prenez ceci au vol, à n’importe quel instant et laissez-vous porter, accompagnez.
  • Contact

Pages

Catégories