Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 11:32

 

 

Les premiers pauvres s'endorment

Pour ne plus se relever

Dans les bras d'une Morphée morne

Qui n'a plus qu'à les ramasser

 

Vient la tempête, le froid qui mord

On se tasse dans les corridors

Dans les cartons, le corps y dort

Encore un qu'on retrouvera mort

 

Les bourgeons donnent un répit

Le froid a déserté la nuit

On peut revivre à même le sol

Sans s'réchauffer à coup d'alcool

 

D'un fil se dévoilent les corps

A l'arrivée d'un chaud plus fort

On fait croire qu'ils ont disparu

Leur image s'est juste perdue

 

Une manifestation de masse

Oublie la base des maltraités

Ceux qui dans la rue se ramassent

Les coups de pieds des plus aisés

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Z - dans PoéZie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Omega - Le Z
  • Omega - Le Z
  • : Ceci n’a pas vocation à avoir un début, un milieu et une fin. Juste un fil. Soyez comme un ami, ou juste une connaissance. Prenez ceci au vol, à n’importe quel instant et laissez-vous porter, accompagnez.
  • Contact

Pages

Catégories