Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 00:01

...

 

 

Maintenant que je peux me payer le luxe d’un voyage (ou presque), mes vagabondages me manquent. Devant une feuille, je cherche mes mots, je ne sais pas quoi dessiner, je n’ai envie de rien en particulier. Je ne veux pas chercher au fond des choses.

Après l’ennui je découvre l’abondance. Relative, mais quand on en a jamais connu, le simple fait de ne pas s’inquiéter pour son compte en banque, son travail, ses amis, ses amours, sans emmerdes, on en est pleinement satisfait.

 

Tant pis je le dis : L’ennui me manque.

Lui savait me faire voyager, me faire faire et voir des choses que je ne cherchais même pas parce que je n’avais rien d’autre à faire ou à chercher.

Aujourd’hui, j’espère trouver du temps à moi pour…m’ennuyer. Retrouver cette autre frustration si créatrice, si propice au voyage.

Oublier son environnement, son travail, ce bureau moisi et ces collègues moites pour s’évader. Aller n’importe où ailleurs qu’ici.

Trouver dans chaque mot, chaque phrase, une nouvelle raison de partir ou une nouvelle destination à découvrir. Plus vite et plus loin que dans n’importe quel guide de voyages.

Guide du Routard, mon cul ! Seul compte en ces instants mon guide du penseur.

 

Alors je vous vois venir (oui, oui, même d’ici !) : « C’est bien beau tout ça, toute cette rhétorique de la liberté de pensée, mais moi je me sens bien plus voyager sur la plage dans un transat avec une pinacolada à la main »

Et moi je vous dis : Bien sûr ! Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit ! (quoi, je l’ai dit ?)

Les voyages forment la jeunesse ! Qui veut voyager loin ménage sa monture ! Après la pluie vient le beau temps ! Aidez-moi, j’ai plus de phrase toute faite en stock !

Je suis taquin (j’aime bien ce mot) mais je conçois que l’on se sent plus voyager dans un décor exotique. Mais je ne suis même pas aussi difficile pour les voyages, je me contente d’un paysage breton, ou morvandiau pour me sentir dépaysé. A l’instant même, les paysages qui se montrent à ma vue par la fenêtre de ce train (la bourgogne est toujours aussi belle) me donnent envie de voyager.

Simplement, autant je sacrifierais mes vacances pour des années et des années dans un quelconque intérêt (non négligeable tout de même), autant je ne pourrais me passer de mes séances de voyages psychiques, quelque soit la raison du sacrifice.

C’est mon assurance-vie. Ma garantie de ne pas sombrer dans la folie. Plus je m’en sers, plus je l’exprime, et moins j’arrive à m’en passer. Ce n’est pas une drogue, c’est un élixir.

A croire que je n’ai pas vécu avant de connaître ça, ou avant de savoir comment l’exprimer surtout.

 

 

 

 

...

Partager cet article

Repost 0
Published by Omega - dans Ceci...
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Omega - Le Z
  • Omega - Le Z
  • : Ceci n’a pas vocation à avoir un début, un milieu et une fin. Juste un fil. Soyez comme un ami, ou juste une connaissance. Prenez ceci au vol, à n’importe quel instant et laissez-vous porter, accompagnez.
  • Contact

Pages

Catégories