Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 00:01

NOTE : Ce texte a été écrit il y a quelques années. Ma situation a quelque peu changé (à savoir que je ne manque de rien aujourd'hui, sur les sujets qui me préoccupaient ci-dessous). Et puis, puisqu'il s'agit de ça, mon boulot à changé surtout, et c'est pour le mieux, comme vous pourrez le voir :

Et voilà que je me cache. La tête vers mon écran, les yeux tentant de voir ceux qui pourraient m’observer tout autour. Car le danger ne vient pas d’un chef égaré, ou d’un chef venant aux nouvelles mais plutôt d’un collègue zélé qui plus que par son travail, sait se mettre en avant par un coup d’œil fuyant et une langue de vipère.

Une réputation est vite faite quand on ne vous demande pas votre version. Quoi que pour le coup, il serait difficile de trouver une explication qui satisfasse ledit chef.

Le stress monte, la tension est palpable à chaque pas dans son dos, chaque bruit de talon ou raclement de gorge qui serait le témoignage de la présence accusatrice d’un père fouettard de l’entreprise.

Mais où est passé ce bon vieil esprit d’entreprise vanté à qui mieux-mieux pour convaincre les chômeurs motivés ou les néo-diplômés idéalistes de devenir de mornes salariés sans éclat mais avec un esprit de groupe qui vaut tout l’or du monde ? A-t-il au moins existé ? Doit-on le craindre ou l’espérer ?

Car méfiez-vous de cette notion. Plus elle est mise en avant au sein d’une entreprise, plus les salariés sont vicieux et ambitieux, du moins certains. Et plus vous risquez de le devenir par mimétisme, évidemment. Une armée au garde-à-vous devant les généraux et qui se tire dans les pattes au moindre répit. Que les cochons avaient raison en disant que « tous les animaux sont égaux mais certains le sont plus que d’autres ». Cette idée a fait du chemin depuis lors et beaucoup s’accordent à dire (ou plutôt à penser et à taire) que ce sont eux qui sont plus égaux que les autres. Et quel est le meilleur moyen de le prouver ? Evidemment de montrer que les autres le sont moins qu’eux, et tant qu’à faire, dans le mauvais sens.

« Ouh, le dilettante ! Ouh, le retardataire ! Ouh, il a une vie sociale en dehors de l’entreprise ! Ouh, il est trop diplômé pour travailler avec nous ! Ouh, il se croit supérieur à nous montrer qu’il l’est ! »

Et oui. Même devant l’évidence, la mauvaise-foi triomphe toujours.

Est-ce de la peur ? L’angoisse d’être celui qui n’est pas dans le rang ?

Il est surprenant de voir que lorsque quelqu’un, fatigué de sa situation, cherche à s’isoler du troupeau, il ne met pas longtemps à se trouver un successeur pour prendre la place laissée vacante. Beaucoup la veulent. On ne les entend pas parce qu’il ne veulent pas dépasser de leur case et pourtant ils sont si nombreux comparés aux quelques-uns qui s’égosillent vainement pour changer les choses.

La voilà peut-être la solidarité. Elle ne se trouve pas dans l’envie d’aider l’autre (ou alors anonymement, quand personne ne peut nous voir) mais plutôt dans le soin de ne pas interférer avec ses propres affaires et le laisser seul décider comme tout le monde.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Omega - dans Ceci...
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Omega - Le Z
  • Omega - Le Z
  • : Ceci n’a pas vocation à avoir un début, un milieu et une fin. Juste un fil. Soyez comme un ami, ou juste une connaissance. Prenez ceci au vol, à n’importe quel instant et laissez-vous porter, accompagnez.
  • Contact

Pages

Catégories