Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 00:01

... ou trois désignations pour un même phénomène.

 

Certains lecteurs lèvent déjà un sourcil accusateur (ne mentez pas, je le vois d'ici), d'autres se délectent déjà de mes futurs digressions sur les pouvoirs surnaturels de certains humains, preuve implacable que la science, cette "religion moderne", ne peut pas tout savoir.

 

Calmons donc tout ce petit monde tout de suite : je ne parlerais que de ce qui a été constaté, prouvé scientifiquement et, ce qui a le plus de valeur pour moi, ma propre expérience.

 

Alors, oui, je sais, j'ai eu l'audace de me moquer en d'autre occasion d'un hypnotiseur (voir ici), mais cela venait autant de son allure que de son incompétence flagrante à faire ce qu'il jurait être capable de faire à n'importe qui en quelques minutes, avec un accent chantant et lui faisant perdre le peu de crédibilité lui restant encore.

 

 

Mais, suite à une expérience télévisée intrigante, je creusai un peu le sujet et découvrai la nature du phénomène.

 

(Pour plus d'infos, et quoi que les références soient rare sur la définition de l'hypnose, le détail de l'histoire de son étude, vaut de passer par la case wiki)

 

Décrit comme un état de relâchement de l'esprit induit par un tiers ou non, l'état d'hypnose est connu depuis le XIXème siècle. La psychothérapie utilisera dès son apparition des techniques d'hypnose pour traiter certains cas.

En conséquence, des médecins vont étudier des patients en état d'hypnose, qu'ils rapprochent d'un état proche du sommeil.

 

Bon jusque là, c'est bien gentil, mais ça fait pas très preuve tangible, on a bien vu des physiciens étudier pendant des siècles ce qu'ils appelaient l'éther et qui c'est avéré être du vide (du vrai vide, avec rien dedans).

 

C'est là que débarque l'imagerie médicale et la possibilité de traduire physiologiquement un phénomène que l'on constatait psychologiquement.

Là, plus de doute : non seulement on arrive à décrire l'impact sur l'activité cérébrale de l'état hypnotique mais en plus on développe des méthodes efficaces pour atténuer les stimuli de douleur via l'hypnose.

 

...

Bon. Si la communauté médicale reconnait l'existence de ce phénomène "bizarre" et même son utilité réelle dans certains cas, je ne vais pas les contrarier.

 

Reste que... depuis la découverte de l'hypnose, un autre type d'hypnotiseur s'est développé, bien plus vite, et ce sont les magnétiseurs publiques.

Et si l'hypnose est étudiée scientifiquement sur des patients plongé dans ces états en plusieurs minutes par des psychothérapeutes, on est en droit d'être plus sceptique face à un type qui endort une personne avec trois mots et une poignée de main.

 

Certains savent déjà ou se doutent de qui je veux parler.

Il y a probablement d'autres hypnotiseurs (ou fascinateur comme il dit) de talent, mais c'est lui qui m'a intrigué, et c'est donc lui que je me suis décidé à aller voir sur scène.

Il s'agit de : Messmer

 

On parle quand même d'un type qui prétend pouvoir hypnotiser n'importe qui dans le public en quelques minutes, et une grande partie en quelque secondes à plusieurs mètres.

 

 

Je ne détaillerai pas ici le contenu de son spectacle pour ne pas gâcher le plaisir des curieux qui iraient le voir à Bobino.

Ce que je peux dire en revanche, c'est que le principe du spectacle étant d'être interactif, il dépend de la réceptivité à l'hypnose des gens du public mais qu'il fait peu de doute que chaque soir, il se trouve dans la salle suffisamment de personnes réceptives pour que le spectacle soit fun et impressionnant.

 

Surtout, si vous souhaitez aller à un spectacle de ce type, essayez d'être assez nombreux pour qu'au moins l'un d'entre vous participe et pouvoir ainsi avoir un véritable témoignage un bonne tranche de fun avec du foutage de gueule dedans.

 

Pour ma part, l'expérience fut concluanteet je ne peux que constater qu'en 5 secondes chrono, une personne à dix mètre de moi peut me faire sombrer dans un état second. Une sorte de léthargie en restant conscient de tout ce qui se passe autour.

 

Cela n'en reste pas moins intrigant et, comme pour un tour de magie, on cherche le truc.

Est-ce son timbre de voix seul ? La conviction dans sa voix suffirait-elle à avoir l'effet escompté ?

Est-ce que les effets de lumière ont un impact ? Ses gestes ?

Probablement tout l'ensemble.

 

Il n'en reste pas moins que cela reste une démonstration de grand talent et je réitèrerais très probablement l'expérience, afin d'apprécier à sa juste valeur tous les numéros qu'il propose et peut-être pouvoir cette fois prendre part de manière plus importante à l'expérience.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by SZ - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Omega - Le Z
  • Omega - Le Z
  • : Ceci n’a pas vocation à avoir un début, un milieu et une fin. Juste un fil. Soyez comme un ami, ou juste une connaissance. Prenez ceci au vol, à n’importe quel instant et laissez-vous porter, accompagnez.
  • Contact

Pages

Catégories